Connexion    
DOSSIERS THÉMATIQUES FNCAUE
Dossiers Jardins > Référence - La Réserve : un exemple de jardin artistique

Type de jardin :
Jardin artistique et paysager

Condition d'accès : ouvert au public

Adresse : Quartier de Gerland, Lyon 7ème

Superficie : 1600m²

Maîtrise d'oeuvre : Céline Dodelin, plasticienne, en 2010

 

La Réserve : un exemple de jardin artistique






Descriptif


La Réserve est un projet initié très récemment dans le quartier de Gerland (Lyon 7e).
Après rencontre avec les élus de l’arrondissement, je décide d’investir une friche de 1600 m². Laissée à l’abandon depuis une dizaine d’années, elle va devenir le site de La Réserve.
L’œuvre consiste à modifier cet espace en friche, voire utilisé en décharge sauvage.
Il va évoluer en jardin, lieu artistique et paysager, où les habitants pourront se retrouver pour partager un moment de calme, de convivialité et de gourmandise.

L’espace de La Réserve, se découpe en trois secteurs :
- La Réserve naturelle : prairie sauvage observée et cultivée à la manière des jardins en mouvement de Gilles Clément, propice au maintien de la biodiversité au cœur de la ville.
- La Réserve artistique : au centre du jardin, sculptures et arbre à palabre ouvriront un lieu de rencontres et d’échanges au milieu du quartier.
- La Réserve gourmande : espace dédié au goût et au partage, mélange de jardins potagers cultivés par les habitants et de cultures de petits fruitiers à partager.

Cette installation regroupe les différentes conceptions du jardin : lieu de cultures et de productions, de biodiversité, de rencontres humaines.

Une expression artistique dans un jardin...

Le jardin est envisagé, au-delà d’un espace clos, comme tout lieu où la nature est présente, spontanément ou non. En écho à la philosophie de Gilles Clément (Tiers-paysage et Jardin en mouvement), je privilégie l’évolution spontanée de la nature.

J’utilise des petites fissures, des friches urbaines ou des jardins existants, pour lieux d’expérimentation et d’expression artistique.

Leur aménagement concrétise leur transformation en « jardin » : la nature est utilisée comme médium artistique. Le temps œuvrant alors à la métamorphose permanente de l’installation plastique.

La création d’une œuvre, éphémère ou pérenne, offre une nouvelle lecture du lieu. En orientant le regard sur des éléments remarquables, l’ensemble du paysage est révélé.

Le rouge est toujours présent dans mes installations, que ce soit sur des fenêtres créées pour découvrir le jardin, sur des jardinières ou sur des tuteurs détournés pour créer un parcours, cette couleur contrastant avec la verdure du lieu signe mon passage.

Dans des jardins existants, mes installations mettent en scène des végétaux choisis, révèlent des points de vue originaux pour percevoir le lieu autrement : Les Voyageuses, dans le jardin de l’ENS-LSH de Lyon conçu par Gilles Clément (2007 à 2009) ou Jouez... Comme il vous plaira, en collaboration avec F. Wattellier et M. Lanher, Festival International des jardins de Chaumont sur Loire (2006).

Dans l’espace public, chaque végétal mis en valeur se transforme en un microjardin : Théâtres végétaux, résidence artistique dans le quartier de Gerland, Lyon (2006 à aujourd’hui), des délaissés urbains évoluent en jardins artistiques : Le Théâtre sec, Lyon (2006 à 2010), La Réserve, Lyon (2010).

En créant des jardins dans des espaces délaissés ou en s’installant dans des jardins existants, ce projet s’ouvre aux habitants et aux partenaires qui agissent sur le territoire, en leur donnant des moyens d’agir, par des pratiques artistiques et paysagères.

Céline Dodelin, plasticienne

 





© CAUE du Rhône

  Envoyer cet article

Réseaux sociaux

Contactez-nous

Adresse :

CAUE Rhône Métropole
6bis, quai Saint-Vincent
69283 Lyon cedex 01

Tel : 04 72 07 44 55

Fax : 04 72 07 44 59


Formulaire de contact