User Login    
Actions éducatives > Projet 2019-2020

Projet 2019-2020

Pour l’année scolaire 2019/2019, le CAUE Rhône Métropole accompagne 20 établissements scolaires, soit 31 groupes/classes (677 élèves) à construire un projet autour de l’architecture, l’urbanisme et le paysage.

Le CAUE Rhône Métropole est également engagé sur 2 projets en milieu extra-scolaire.



 

Actions pédagogiques

 

Niveaux :

 

Thématiques :

 

Dispositifs :

 

Années scolaires :

 

Tassin-La-Demi-Lune -Ecole Grange-Blanche et Ecole Sainte-Claude

16 élèves, classe de CE2-CM1-CM2 à l’école Grange-Blanche

18 élèves, classe de CE2 à l’école Sainte-Claude

« Corps et espace »

Année 2019-2020


Le CAUE RM intervient dans le cadre du parcours « Architecture et patrimoine » mis en place par la ville de Tassin-la-Demi-Lune. Cette année, l’objectif de cet atelier est d’expérimenter l’espace de manière sensible, d’appréhender l’espace par le corps. Il ne s’agit pas ici de construire l’espace, mais de le questionner et l’outil qui nous permettra de le faire est notre corps : habiter l’espace, l’occuper, se l’approprier et par là-même (re)prendre conscience de son corps. Cet atelier permet de questionner les (non)rapports entre espace représenté et espace perçu.

Dispositif / Partenaires : ville de Tassin-la-Demi-Lune, parcours « Architecture et patrimoine »

Intervenante : Karine-Gaëlle Lefebvre (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 
 
 

Saint-Fons - Ecole Jules-Valles

64 élèves, 3 classes de CE2

« Dedans / Dehors »

Année 2019-2020


Le projet « Dedans / Dehors » implique les trois classes de CE2 de l’école Jules-Vallès. Il a été imaginé comme un développement de l’Observatoire Photographique des Paysages de la Vallée de la Chimie porté par le CAUE RM. Ainsi, un photographe et un architecte interviennent dans les classes pour partir à la découverte de l’environnement proche avec les élèves, observer et devenir acteur des transformations de la ville. Une première session d’interventions doit permettre la mise en place d’un « observatoire de la ville en mouvement » accompagné par le photographe : une petite fabrique du regard. La seconde session prévoit la mise en place d’une « fabrique de la transformation de la ville » accompagnée par un concepteur de l’espace.

Dispositif / Partenaires :  DRAC, ville de Saint-Fons

Intervenants : David Desaleux (photographe) + Geoffrey Michel (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________


 
 

Lyon 8 - Collège Jean-Mermoz

Année 2019-2020


Le CAUE RM a accompagné une formation de sensibilisation à l’architecture auprès des équipes pédagogiques du collège Mermoz lors de l’année scolaire 2018/2019 : « Marche sensible : expérimenter les situations urbaines ». A sa suite, trois projets sont conduits dans les classes, cette année.

// 36 élèves, 2 classes de 6e

« Mermoz et nous »

Dans le cadre du projet « Mermoz et nous », le CAUE anime un parcours urbain dans le quartier du collège pour inviter les élèves à porter une lecture architecturale et urbaine sur leur environnement proche. A partir d’un support de type « chasse au trésor des détails architecturaux », ce sera l’occasion de travailler l’observation in-situ et le repérage dans l’espace et sur plan. Cette première investigation urbaine se prolonge par deux ateliers en classe qui permettent aux élèves d’approfondir les moyens de représentation de l’espace urbain pour accompagner la mise en place d’un livret parcours sensible du quartier par les élèves.

Dispositif / Partenaires :  collège Jean-Mermoz

Intervenante : Claire Rosset (architecte au CAUE RM)


→ Fiche bilan (à venir)

 
 

// 44 élèves, 2 classes de 5e

« Hortus’art »

Le projet « Hortus’art » propose de mettre en place une lecture urbaine de l’environnement proche par l’angle de la place du végétal / du vivant dans l’espace urbain : végétation plantée, jardin, végétation privée, végétation spontanée… Il s’agit de collecter les données, les informations afin de qualifier les qualités urbaines, paysagères, environnementales, d’ambiance, d’usage du quartier... Accompagné par l’intervenante du CAUE, le projet propose de faire du végétal une matière à projet.

Dispositif / Partenaires :  collège Jean-Mermoz

Intervenante : Karine-Gaëlle Lefebvre (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 

// 50 élèves, 2 classes de 3e

« Mémoires de chantier »

Le projet « Mémoires de chantier » propose de mettre en place des outils et des méthodes de collecte des mémoires et des traces dans l’environnement urbain, par la découverte des matières et des matérialités de la ville.

Il s’agira d’apprendre à regarder l’espace et à restituer ses perceptions sensibles : le CAUE Rhône Métropole accompagnera la classe dans la manière d’utiliser les outils de la représentation (croquis, photographie, plan, récit…) pour révéler les traces des chantiers dans l’espace urbain. Dans un second temps, le CAUE accompagnera la transformation de cette matière dans la mise en place d’un support de collecte des mémoires de chantier.

Dispositif / Partenaires :  collège Jean-Mermoz

Intervenante : Claire Daudin (artiste)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 
 

Lyon 9 - Collège Jean-Perrin

28 élèves, 1 classe de 4e

« Du Bauhaus à la Schoolhaus »

Année 2019-2020


En partenariat avec GRAME et le CAUE RM, les élèves explorent les liens entre architecture et création sonore, et participent à un cycle d'ateliers de production musicale et plastique. Accompagnés par un musicien et une architecte, le groupe s'appuie sur l’étude du Bauhaus comme un mouvement d’expérimentation, de création et transmission au croisement entre les arts, l’architecture, l’artisanat, etc. Au cœur de cette réflexion est placée l’étude du corps en mouvement dans l’espace en imaginant une sorte de mathématique du geste.

L’intervenante CAUE accompagne un groupe d’élèves dans la conception et la réalisation d’installations in situ, alors que le reste de la classe travaille avec le compositeur-musicien. Ensemble, ils proposeront une mise en situation de leurs productions et une déambulation dans l'établissement.

Claire Rosset a accompagné les élèves sur les expositions présentées au Goethe Institut à l'occasion du centenaire du Bauhaus (La moderne sous-exposée et Le Bauhaus dans une bibliothèque moderne) et un cadrage « théorique » sur l'école allemande.

Dispositif / Partenaires :  classe à PAC (DAAC), DRAC, GRAME

Intervenante : Géraldine Radjeb (architecte) + intervenant GRAME : Romain Constant (compositeur/musicien)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 

Oullins - Collège La Clavelière

22 élèves, classe de 6e

« Coutures végétales : tisser la ville par la nature »

Année 2019-2020


Le projet « Coutures végétales. Tisser la ville par la nature » se prête à une double démarche : une démarche de prospective territoriale (comment penser le quartier de La Saulaie demain ?) et une démarche pluridisciplinaire. Il fait suite aux projets « Parcours urbains à La Saulaie » (2017/2018) et « Sur les berges de l'Yzeron » (2018/2019).

A partir de l’observation de la nature en ville, les élèves seront amenés à s'interroger sur la manière de tisser des liens dans son quartier, puis de son quartier à la ville par le végétal ? Différentes étapes de travail permettront aux élèves de :

faire un diagnostic pour identifier les atouts, les contraintes et problématiques de la nature dans le quartier de la Saulaie,

aborder les enjeux de paysage, d'architecture et d'urbanisme avec le CAUE et faire dégager des propositions singulières,

réaliser des scénarii pour le quartier en travaux de groupes avec productions des élèves sous des formes variées pour mettre en mots et en image la manière dont les élèves imaginent la ville de demain en mobilisant des compétences de communication.

Dispositif / Partenaires : ville d’Oullins, DRAC

Intervenant : Marie Perra (paysagiste)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 
 

Rillieux-La-Pape - Collège Paul-Emile-Victor / PTEAC « Education à la ville »

42 élèves, 1 classe de 5e + 1 classe UP2A-NSA

« Jeux de cartes »

Année 2019-2020


Le projet «Jeux de cartes » consistera à entreprendre une recherche cartographique du monde, qu'il soit scientifique, poétique ou philosophique. De l’espace proche à l’espace lointain, les élèves orchestreront différentes cartes qu’ils auront élaborées, mêlant différentes perceptions et analyses (paysage géographique, paysage sensible, paysage imaginaire, paysage littéraire… ), en utilisant différents langages. Ils seront aidés par le regard des architectes (CAUE) et celui des musiciens (GRAME), en s’appuyant aussi sur des mouvements artistiques. La finalité du projet est de construire un atlas poétique d’une journée du collégien, qui superpose des strates conceptuelles d’un même espace (carte des émotions perçues, espace géométrique, espace colorimétrique, espace sonore,…) afin de sensibiliser les élèves à la complexité du réel.

Dispositif / Partenaires : classe à PAC (DAAC), DRAC, PTEAC Rillieux-la-Pape, GRAME

Intervenants : Ivan Mazel (architecte) + intervenant GRAME : Cédric Dupuy (compositeur/musicien)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 
 

Villefranche-sur-Saône - Collège Faubert et Collège  Jean-Moulin

PTEAC « Humanités »

25 élèves, 1 classe de 4e au collège Faubert

26 élèves, 1 classe de 4e au collège Jean-Moulin

« Récits d’espace / Espaces du récit »

Année 2019-2020


Dans le cadre du PTEAC « Humanités », le projet « Récits d’espace / Espaces du récit » propose d’interroger comment le temps devient-il espace. En partant de la lecture d’un territoire précis et en faisant appel à sa mémoire, à ses traces et à ses formes, les élèves seront invités à le rendre présent, à le mettre en scène, à en proposer un récit singulier. A partir de l'exploration d'espaces des collèges, les élèves sont invités à utiliser l’articulation entre corps, espace et voix pour raconter un lieu, mais aussi pour faire du récit de l’intime une expérience à vivre et à partager.

Dispositif / Partenaires : classe à PAC (DAAC), DRAC, PTEAC Villefranche-sur-Saône

Intervenants : Géraldine Trubert (artiste) et Raphaël Patout (metteur en scène)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 

Brignais - Lycée des Métiers Gustave-Eiffel

17 élèves, 1 classe de 1ère bac pro métallier et bois

« Auvent nouveau »

Année 2019-2020


Le projet « Auvent nouveau » prolonge un travail initié par l’enseignante sur l’année scolaire 2018/2019 : la conception d’un auvent dans la cour du lycée. Ce projet est issu d’une demande formulée par les élèves eux-mêmes.

Sur l’année scolaire 2019/2020, le CAUE RM a mandaté un architecte pour accompagner les élèves sur l’aboutissement du projet. Ainsi les séances ont permis aux élèves de mettre en place une démarche de projet en lien avec les métiers de l’architecture et de la construction. Ainsi, il s’est agi, dans un premier temps, de s’emparer du projet et d’y apporter collectivement les transformations (minimes) nécessaires. Ensuite, les élèves ont manipulé les outils de représentation du projet architectural afin de préparer les documents graphiques nécessaires à la constitution d’un dossier de permis de construire. Enfin, ils ont approfondi certains détails constructifs afin de préparer la fabrication en atelier, par les élèves, de l’auvent nouveau.

Dispositif / Partenaires : Passeurs de culture (Région)

Intervenant : Rudy Toulotte (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 
 

Lyon 8 -  Lycée Pierre-Termier

26 élèves, 1 classe de 1ère spécialité arts-plastiques et 1 classe de 2nd option arts-plastiques

« Fraicheurs urbaines »

Année 2019-2020


Le projet « Fraicheurs urbaines » invite les élèves à interroger les enjeux du réchauffement climatique à partir de la question des îlots de chaleur urbains. Quelles solutions pour rafraîchir la ville, tout en créant un espace urbain de qualité ? Le projet procède en différentes étapes. En premier lieu, un temps de parcours urbain permet de se rendre sensible à l'environnement et d'identifier des sites de projet. Ensuite, par un travail d'analyse et de diagnostic, en groupe, les élèves envisagent un projet pour qualifier l'espace public et réfléchir à des propositions de rafraîchissement. Ils travaillent ensuite à représenter leur projet, par la représentation graphique et par un travail de maquette.

L'intervenant, Marcos Belmar, propose d'exposer leurs travaux dans la galerie attenante à son agence d'architecture.

Dispositif / Partenaires : classe à PAC (DAAC)

Intervenant : Marcos Belmar (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 

Villeurbanne - Cité  scolaire René-Pellet

5 élèves, 1 classe de CE2-CM1

12 élèves, 1 classe de CAP Vannerie

« Habitat insolite / Habitat utopique »

Année 2019-2020


La cité scolaire René-Pellet comprend une école primaire, un collège et un lycée professionnel. Le public spécifique accueilli (déficients visuels principalement mais aussi porteurs de différents autres handicaps) manque de références artistiques, de représentations par rapport au handicap visuel, d'images "tactiles" d'architecture et de design, d'ouvertures culturelles car peu de visites et de sorties leur sont accessibles. L'idée de mettre en lien deux pôles apportent des possibilités de projet plus riches et plus cohérentes dans la construction des parcours d'élèves : une classe de CE2-CM1 et le CAP vannerie.

Le projet « Habitat insolite / Habitat utopique » invite les élèves à travailler en petits groupes afin de produire une œuvre collective à la fin d'une semaine d'atelier intensive. La thématique porte sur l’espace domestique, en proposant à chaque groupe de réfléchir à un espace de l’habitat (la chambre, le jardin, la cuisine…) pour recomposer une maison collectivement. Les ressources propres à l'établissement scolaire, couplées à la nécessité d'un travail tactile, permettent de travailler en maquette à partir de la vannerie et de la terre crue.

Dispositif / Partenaires : Passeurs de culture (Région AURA)

Intervenant : Benoit Bert (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 

Classes culturelles numériques

250 élèves, 6 classes de CM2 et 4 classes de 6e

« Invisibles. »

Année 2019-2020


Un réalisateur, l’équipe du CAUE Rhône Métropole et Erasme, service usages numériques de la Métropole de Lyon sont associés à ce projet. Avec leur aide et leurs outils et sur la base d'un scénario à la fois ludique et éducatif, nous proposons à 5 classes de 6ème de réaliser en binôme avec une classe de CM de leur secteur un travail collaboratif sur le thème de la ville du quotidien : comment observer son cadre de vie. Chaque binôme devra s’engager dans une démarche sensible : repérer, identifier, qualifier, cartographier, cadrer, représenter pour transformer notre perception (visuelle et sonore) du quotidien et pour donner à voir l'invisible qui disparaît à nos yeux. Le réalisateur et l’architecte-urbaniste du CAUE entretiennent une discussion réflexive sur la qualité du cadre de vie avec les élèves tout au long de l’année et rencontreront chaque binôme dans tous les collèges inscrits avec les enseignants du projet.

Chaque classe va participer à une partie de la réalisation d'un film collectif d'une vingtaine de minutes.

Le film va traiter de l'architecture ordinaire, à partir de prises de vue et d'écriture produits par les élèves. Les images et les sons réalisés en classe vont permettre de poser un nouveau regard sur notre environnement ; celui qu'on ne voit plus au quotidien tant il nous est familier.

L’ensemble des travaux des élèves sont restitués sur la plateforme numérique (https://invisibles.laclasse.com/) et feront l’objet d’un moment d’échanges en fin d’atelier, début juin 2020.

Dispositif / Partenaires : Classes Culturelles Numériques, service ERASME, Métropole

Intervenantes : Florent Labre (réalisateur) et Florent Perroud (architecte et photographe au CAUE RM)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 

Tassin-La-Demi-Lune - Chantier jeunes bénévoles

6 jeunes, chantier jeunes

« Corps et espace »

Année 2019-2020

 

A la suite des actions en milieu scolaire du parcours « Architecture et patrimoine », les jeunes du chantier prolongent le projet. Ce travail vise à organiser la valorisation du parcours à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine à Tassin-la-Demi-Lune.

Dispositif / Partenaires : ville de Tassin-la-Demi-Lune, parcours « Architecture et patrimoine »

Intervenante : Karine-Gaëlle Lefebvre (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 

Villeurbanne - INSA

6 élèves, ateliers de pratiques artistiques « architecture »

« Fraîcheurs urbaines »

Année 2019-2020


En écho au projet « Fraîcheurs urbaines », l'enseignante a sollicité le CAUE pour l'intervention d'un architecte sur 3 ateliers. Les étudiants se sont emparés de la thématique du rafraîchissement de la ville. Puis, grâce aux conseils de l'architecte, ils ont fait évolués leurs projets en cours sur la transformation d'un atelier de ferronnerie à Brignais : réflexion sur les usages, les matériaux, la mise en œuvre...

Dispositif / Partenaires : INSA de Lyon

Intervenant : Marcos Belmar (architecte)

 

→ Fiche bilan (à venir)

 
 

________________________________________________________________________

 

 

  Send article

Réseaux sociaux

Contactez-nous

Adresse :

CAUE Rhône Métropole
6bis, quai Saint-Vincent
69283 Lyon cedex 01

Tel : 04 72 07 44 55


Formulaire de contact