Connexion    
Mieux nous connaitre > Un Lieu, une histoire, un site > Historique de l'Hôtel de la Butte

Historique de l'Hôtel de la Butte

Au début du XVIIe siècle, le quai Serin n’existait pas. Depuis le quartier St Vincent jusqu’au rocher de l’Aigle on trouvait un kilomètre et demi de liseré alluvial et quelques terrains ne comportant que des prés et des vignes. Le Fort St Jean lui-même perché sur le rocher de l’Aigle qui finit alors abruptement dans la rivière ne date que de la fin du XVIe siècle. La conformation du terrain prédisposait le site à servir d’avant poste à la défense de Lyon. C’est donc l’édification du Fort St Jean qui inaugure l’aménagement du secteur.  
Entre 1607 et 1659, pour faciliter les mouvements de troupes sur le versant aval du rocher de l’Aigle, on ouvre une voie abrupte descendant en ligne droite du Fort à la Saône : le chemin de la Butte. L’aménagement d’un quai et l’ouverture d’une porte au pied du rocher, « la voûte d’Halincourt » en 1639 allaient simplifier l’accès à la rive gauche, ouvrir une nouvelle route vers Neuville et finalement permettre le lent développement de la cité sur cette rive jusqu’alors désertée.

Historique du bâtiment :


En 1663, la Ville concède à la Compagnie des Chevaliers de l’Arquebuse un terrain situé au pied du rocher de l’Aigle ; endroit idéal pour les exercices de tirs, les cibles devant être adossée à une butte.
En 1669, les Chevaliers construisent un premier pavillon, puis en 1728, la construction du grenier d’Abondance, qui empiète sur le pas de tir, nécessite une redistribution du site.
En 1735, la Ville concède un second tènement à la compagnie et y construit un second bâtiment.
En 1784, la Compagnie rachète les bâtiments et les occupe jusqu’à la révolution.
En 1790, le bâtiment devient propriété privée, il sera racheté par la Ville entre 1827 et 1834, à l’occasion du casernement du quartier Serin commencé en 1810. C’est aussi en 1834 que la Ville transforme le jardin de la propriété en place publique et redessine la montée de la Butte.
De 1852 à 1987, le bâtiment sert de logement à des officiers.
En 1994, le Conseil Municipal de Lyon vote la mise à disposition, par bail emphytéotique.
En 1998, les nouveaux locaux du CAUE du Rhône sont inaugurés, 6bis quai st Vincent, l’ancien pavillon des Chevaliers de l’Arquebuse devient un centre culturel voué à la promotion, la sensibilisation et le conseil en matière d’architecture et d’urbanisme.
En 2005 le CAUE acquiert l’Hôtel de la Butte.

En 2011 la cour, le mur d'enceinte et le portail sont entièrement restaurés.

  Envoyer cet article

Réseaux sociaux

Contactez-nous

Adresse :

CAUE Rhône Métropole
6bis, quai Saint-Vincent
69283 Lyon cedex 01

Tel : 04 72 07 44 55

Fax : 04 72 07 44 59


Formulaire de contact